Panespol®: «Notre EuroShop, Düsseldorf 2017». Visionnez la vidéo

 

On y est arrivé ! Notre 4ème EuroShop … le plus réussi!

Jetez un coup d’œil à l’enthousiasme qui se dégageait de notre stand interactif lors du plus important salon professionnel en matière d’aménagement de magasins.

Au cœur de l’espace d’exposition d’EuroShop, qui s’est déroulé du 05 au 09 mars, Panespol® a été très attractif pour le public passionné des surfaces tel que: les designers et décorateurs de magasins, les architectes… mais aussi les entrepreneurs et investisseurs.

Indépendamment de l’intérêt sans précédent pour les systèmes Panespol®, la vidéo reflète l’atmosphère agréable et trépidante vécue sur le stand C60 du Hall 10. Durant ces quatre fabuleuses journées, les visiteurs nous ont criblés de questions à mesure qu’ils découvraient nos solutions originales et intelligentes en matière de revêtement mural et de vitrines, comme la gamme Natural Moss -qu’ils avaient jusque-là considéré comme inimaginable pour la décoration d’intérieur.

Mais notre message le plus audacieux a été le LAB, un projet innovant qui met à disposition des créateurs un service sur-mesure et fiable pour développer leurs idées : quel que soit le matériau ou la combinaison de matériaux, les formes, la tridimensionnalité … Les idées créatrices des concepteurs sont des ordres pour nous. Et pour que les possibilités marquent bien les esprits, nous avons laissé les « candidats à l’haltérophilie » soulever une énorme barre de musculation à l’esthétique steampunk, une poussée d’adrénaline surréaliste pour les visiteurs d’EuroShop bien disposés à participer et à s’amuser.

Et pendant que nous tissions des ponts vers le monde de l’aménagement de magasins, vous pouviez faire un saut sur le stand et bâtir votre propre mur Panespol®, comme l’ont fait des dizaines de visiteurs audacieux et curieux.

En ce qui nous concerne, nous avons vraiment adoré, comme tous ceux qui sont passés par notre stand d’ailleurs. Découvrez la vidéo et régalez-vous des sacrées vibrations que nous avons emmenées à Düsseldorf et que le salon nous a restituées au centuple.